mercredi 24 décembre 2008

Moi, mon ego, Thérèse...et vous!

En cette veille de Noël, Rom' est chez ses parents et - pléonasme - s'y ennuie gentillement. Avant de partir de chez lui, il a pris un des bouquins qu'il a empilés sans les lire dans sa chambre.
Il avait repéré la photo de Judith Bernard chez Privat à Toulouse lors d'une visite à Xtelle et StephQ. Il avait reconnu le visage de celle dont il aimait bien écouter la chronique dans feu "Arrêt sur images"; il lui avait même écrit une fois pour lui demander des précisions sur ce "trope" dont elle ne cessait de parler; elle lui avait répondu dans un mail enthousiaste qu'il a gardé qquepart.
En lisant donc son "Qui trop embrasse", Rom' pense à Xtelle, à B., et aussi à tous ceux qui ne comprennent pas vraiment dans quel désarroi peut me plonger parfois Thérèse.
A vous donc, ces bribes de roman.

"Ses cours en tout cas ne suscitent ni scandale, ni révolte, ni absentéisme massif: l'invraisemblable imposture qui la place devant eux dans la position du "professeur", dans une filière qu'elle n'a jamais suivie, sur un auteur qu'elle découvre, paraît ne choquer qu'elle. On peut donc être payé pour ça: lire des synthèses plus ou moins savantes accessibles dans la première librairie venue, pour en faire à son tour une synthèse plus ou moins savante à des étudiants qui pourraient aller vérifier sans attendre dans ledites synthèses disponibles un peu partout qu'on ne leur a pas raconté n'importe quoi. [...] Elle touche l'équivalent de 1200 euros par mois pour faire une thèse et pour être, deux heures par semaine, un viatique entre eux et les livres, quelque chose comme un supplément d'âme dans le dissuasif labyrinthe des bibliothèques, qu'ils fréquentent d'ailleurs plus qu'elle. Elle a renoncé à surmonter son aversion pathologique pour ce genre d'endroit, et réduit ses rares passages au strict nécessaire: photocopiller les ouvrages aux sommaires prometteurs, ne pas se laisser gagner par le vertige du tube lumineux striant sa rétine, et vite vite prendre ses pattes à son cou pour aller lire ces liasses de papier tiédasses n'importe où ailleurs où ne vous écrase pas la certitude de votre vanité."

"Elle se mettra à sortir seule dans des bars dansants où elle risquera toujours de croiser quelques-uns de ses étudiants, ne les reconnaissant qu'au dernier moment parce qu'elle n'a pas la mémoire des visages, ni des lunettes encore, ignorant qu'elle est astigmate. Elle croira chercher des amis et reviendra avec des amants qui quitteront son antre à trois heures du matin, éconduits parce qu'elle ne supporte pas de finir son insomnie autrement que seule. Il lui faudra quelques semaines de ce régime dissolu pour comprendre que ces corps de passage sont impuissants à tromper sa mélancolie et pour qu'elle entreprenne enfin de s'atteler à sa thèse - par ennui autant que par mauvaise conscience."

" A l'aube du dernier matin, quand il a pris un thé plutôt qu'un café, étalant de ses mains robustes de la marmelade d'orange sur une biscotte elle a trouvé son élégance définitive et son doigté admirable. Ecce homo. Celui-là ne lui promet rien mais fait rêver tellement plus que Christophe, le gendre idéal avec qui elle fricotte tristement depuis deux mois, frottant sa solitude à la sienne sans desserer le piège à loup qui bée creux thorax. Au moins Emmanuel lui rend le souvenir que les hommes parfois ouvrent le ciel, font voir loin et n'ont pas que des bords."

6 commentaires:

B. a dit…

bon je comprends que cet ouvrage te rappelle des souvenirs!
Mais pour un auteur qui a fait des lettres le style est peut etre recherché mais illisible, il manque d'une fluidité nécessaire à la loudeur du sujet (et son ennui intrinsèque).
après avoir lu ce pas assez court passage je me sens vieux et malade comme à ma sortir du film "la Mome".

Joyeux Noel!

Rom' a dit…

Faîtes des déclarations publiques, vous en serez récompensé! ^^
En plus, en admettant que tu te sens vieux, tu tends le bâton pour te faire battre par E+ qui va encore dire que tu mens sur ton âge...!! ^^

B. a dit…

S'il le faut je mettrai en ligne mon certificat de naissance pour faire taire toutes ces mauvaises langues, l'occasion de savoir qui est ma mère, ma VRAIE mère!!!!!

E+ a dit…

ta mère c'est Denise Grey !!(elle t'a eu jeune non?)

B. a dit…

Exactement et de fait je suis l'oncle de Sophie Marceau!!

c'est aussi ma fête ! a dit…

rien à voir mais bonne fête E+ (on est le 26)...