lundi 25 mai 2009

Rratxapatxapatxatxatxamki

Au cours du week-end de l'Ascension, E+ et Rom, accompagnés de Cloé, puis aussi de Fred, sont partis dans le Pays basque espagnol, et en ont profité pour:

- redécouvrir grâce à Cloé le charme des blagues telles que "Avec quoi on mange la soupe?" ou encore "Que boit la vache?"

- rendre visite à cette diva de musée Guggenheim, qui cherche tout le temps à voler la vedette aux oeuvres qu'il abrite


- survivre à la route côtière sinueuse qui relie Bilbao à San Sebastian et être récompensés par des vues superbes du côté de Lekeitio


- se rendre compte que Cloé, Barbie Birkenstock à ses heures perdues, est aussi une grosse bouffe, dont l'oeil frise à la seule évocation d'un gâteau aux pommes, d'un pain aux fruits, ou d'une brioche au sucre

- se bourrer de pintxos, d'abord à Bilbao malgré la grève générale, puis à San Sebastian,

notamment grâce aux bonnes adresses d'Hélo.



- faire, en long, en large et en travers la liste des bars gays de San Seb imprimée par Cloé, trouver peu d'autochtones désirables, et se noyer dans des chupitos

- se retrouver dans un coin paumé pour manger, grâce à Sara et Miguel, dans une cidrerie et y déguster la meilleure tortilla al bacalao, d'incroyables côtes de boeuf grillées, et se servir le cidre directement à la barrique



5 commentaires:

Vince, meuh a dit…

Et que boit la vache, alors, au final?

Xtelle te propose d'adhérer au front anti-blague ringarde a dit…

Comme Vince, je me demande avec quoi on mange la soupe. Après "les calembours débiles de papa", aurait-on découvert une nouvelle catégorie d'humour ringard : "les blagues surannées sans chute de Cloé"?

Rom' a dit…

Non mais c'est nous, enfin plutôt E+, qui a posé à Cloé ces deux vannes de cour de récré et ses réponses ont été extraordinaires.
Oui on a un peu martyrisé Cloé pendant ce séjour, mais elle y a pris quand même un certain plaisir

Bapi a dit…

"Du lait"

Bonjour les procrastinateurs, j'ai attendu des gens comme vous toute ma vie. Je ne vous ai pas cherché puisque je suis aussi un procrastinateurs. Je me lance dans un blog, moi aussi, à âme et inspiration perdue (cf. mon profil).


En rapport avec l'article : tout ça m'a l'air fort bon, mis à part le bout de charbon a.k.a. "côtes de boeuf grillées"

Bonne continuation, je vous suis.

PS: coule que vous soyiez "passés" à l'Edition Spéciale de Canal+ !

E+ a dit…

J'ai un peu peur qu'un élément primordial de ce week-end espagnol passe inaperçu...Rom', pourrais-tu nous donner plus de détails sur les birkenstock de Cloé??